ISSN: 2658-9346 | Arab Journal of International Law

Submit your Article

Monday, 15 June 2020

Revue Arabe de Droit International

ARJIL TM


 

Argumentaire 

Afin d’encourager la  recherche dans le domaine du Droit International et contribuer ainsi à la reconstruction des relations internationales sur la base du dialogue, de la concertation et de l’égalité de droit, plusieurs instituts et organismes internationaux furent crées. Citons à ce propos  l'Institut de Droit International fondé en 1873 à Gand en Belgique, l'Académie de Droit International de La Haye et l'American Society of International Law (ASIL), fondée en 1906.

Il existe également plusieurs revues scientifiques de renommée spécialisées en droit international. Leur contribution à faire avancer les connaissances des différents aspects de cette spécialité n’est plus à démonter. Trois d’entre elles sont particulièrement les plus prestigieuses; il s’agit de l’American Journal of  International Law, du Nordic Journal of International Law et de l’European Journal of International Law.

Vu les profondes mutations que connait le Monde Arabe et l’absence d’une plate-forme permettant aux chercheurs de s’exprimer librement sur les questions qui se rapportent au Droit International, il semble  opportun de mettre en place une revue périodique qui pourrait suivre les progrès que connait le Droit International. Néanmoins, en raison des difficultés pratiques associées à la pérennisation d’une telle revue dans le temps, nous proposons  dans une première étape  d’approcher l’état de Droit International dans ses rapports avec le Monde Arabe à travers la production de la Revue Arabe de Droit International (ARJIL).

Pour ce faire, un comité de lecture scientifique composé d’imminents chercheurs dans le domaine a été constitué. Sa mission consiste à évaluer,  selon les normes académiques universellement reconnues, les papiers qui seront proposés par les chercheurs. Par ailleurs, les membres de ce comité ont aussi la possibilité de proposer leurs contributions afin d’enrichir le contenu de l’Annuaire.

Le champ d’intérêt de l’ARJIL s’étend à toutes les disciplines du Droit International Public,  mais également à ses fondements  sociologiques (Sociologie du Droit International) et philosophiques (Philosophie du Droit International). 

Ainsi, l’annuaire portera sur une diversité de thématiques en  relation avec la sphère économique (Droit Economique International et Investissement International),  la sphère du développement (droit International pour le Développement), la sphère de l’environnement (Droit International de l’Environnement),  la sphère des droits de l’homme  (Droit International des droits de l’homme) et la sphère humanitaire (Droit International Humanitaire).

Une place particulière sera accordée aux questions urgentes liées au changement climatique, aux flux migratoires et aux épidémies, qui nécessitent  un engagement scientifique  et intellectuel  important de la part des chercheurs en Droit International et en sciences sociales en général.

L’une des motivations majeures qui nous ont guidées dans le lancement de cette initiative est l’insuffisance des études qui mettent en relation le Droit International et les différentes problèmes et tensions qui traversent le Monde Arabe. L’ARJIL se veut alors une réponse à cette pénurie d’études.

Un tel projet  met l’accent sur les diverses préoccupations qui agitent aujourd’hui un Monde Arabe très ouvert sur l’autre et s’inscrit dans une perspective plus ambitieuse: celle de créer une revue spécialisée portant le  nom de la Revue Arabe du Droit International; l’RADI).

Le cadre géographique et institutionnel de l’ARJIL est le Monde Arabe. Cependant, nous restons ouverts sur les variables internationales et leurs diverses implications théoriques, ainsi que sur les transformations en cours sur la scène internationale et les constructions régionales du Droit International (Cas de l’Union européenne par exemple).

Les objectifs de l’ARJIL

L’ARJIL vise les objectifs suivants:

- Approcher  les questions du Droit International  sous un  angle académique en mettant l’accent sur les problèmes qui surgissent sur les scènes arabe et internationale. Cela permettrait  de tirer parti des opportunités et des atouts qu’offrent  les faits scientifiques observés à l’échelle internationale dans un contexte marqué par de fortes incohérences;

- Approfondir la recherche sur les questions et les problèmes soulevés par le Droit International et leurs implications et effets sur le Monde Arabe;

-  Analyser et développer le cadre conceptuel du droit international en adoptant une approche plus larges axées sur la pluridisciplinarité et l’interdisciplinarité et ce, afin de contribuer, autant que faire se peut, à changer la façon de penser les questions internationales et  servir les intérêts et causes de la société arabe;

- Encourager la production de recherches analytiques et critiques qui vise l’ouverture du Droit International sur d’autres disciplines et le rétrécissement du fossé qui sépare les différents champs disciplinaires en sciences sociales (la science politique, la sociologie, la philosophie, l’économie,  l’histoire etc.).

A l’évidence, une telle démarche nécessite d’aller au-delà des études purement juridiques et normatives.

Les conditions de publication des articles 

L’ARJIL aura recours  à un processus d'examen anonyme par les pairs. Le but est d’aider l'équipe éditoriale à évaluer les contributions qui lui seront soumises de la façon la plus objective possible, et à améliorer leur qualité grâce à des suggestions et des commentaires constructifs.

L’ARJIL accepte pour évaluation tout texte original rédigé en arabe, en français ou en anglais.

Le texte final  doit parvenir à la rédaction sous la forme d’un fichier au format Word.

Les auteurs ne peuvent soumettre leurs textes à d'autres revues ou éditeurs avant d'avoir reçu l'avis du comité de rédaction.

Lorsqu'un texte est publié par l’ARJIL, il ne peut l'être de nouveau, en tout ou en partie, sans autorisation à demander à la rédaction.

Les articles peuvent être acceptés, acceptés après modifications ou refusés. Les modifications demandées peuvent concerner aussi bien la forme que le contenu. C’est le Comité de rédaction qui statue en dernier ressort.

Les auteurs sont invités à supprimer de leur texte toute allusion explicite qui permettrait leur identification par les experts.

Les textes non publiés ne sont pas renvoyés aux auteurs.

Pour les textes acceptés pour publication après expertises, les auteurs devront fournir à l’ARJIL, en plus des résumés déjà fournis:

– un résumé dans les deux autres langues.

– le titre de l’article traduit dans les deux autres langues.

– une liste de mots clés (cinq max).

– l’appartenance institutionnelle.

– l’adresse électronique.


ARJIL

Arab Journal of International Law

Copyrights @ 2020, Yara Help